in ,

Sperme au labo… une expérience

Bonjour à toutes et à tous! j’ai testé pour vous le recueil de sperme au laboratoire! Notre médecin m’a demandé de procéder à un spermogramme dans un laboratoire particulier dans Paris. Je prends rendez vous pour vendredi 26 au matin. La voix charmante de la secrétaire me demande alors de m’abstenir de relations sexuelles pendant 3 à 5 jours!

Oula, bon, c’est pour la bonne cause. Mais merde! Y’a de super gangbangs chez Z cette semaine! (euh Z tu pouvais pas les prévoir une autre semaines? ;-)) Bon je prends mon mal en patience alors que B n’arrête pas de me taquiner en essayant de me chauffer. La salope!

Arrive le jour fatidique. Je me lève (et je me bouscule) tôt afin d’éviter le maximum de circulation (et comme un boulet j’ai oublié que c’était le début des vacances dans la zone C). J’arrive avec 30 minutes d’avance. C’est mon jour de chance, une place juste devant le laboratoire!

Je rentre dans le labo et j’attends qu’on me prenne en charge. La charmante réceptionniste créé mon dossier puis m’accompagne dans la « salle de prélèvement ».Salle de prélèvement

Dans cette salle , il y a un canapé en cuir avec en face une TV éteinte. Sur la gauche, une commode. La réceptionniste m’explique qu’il faut que j’aille faire pipi avant de commencer la récolte, puis de m’essuyer le gland. Elle m’explique aussi qu’il y a des revues dans un des tiroirs de la commode.

HotvideoBref, je m’exécute en allant vidanger la vessie. Enfin, je vais pouvoir faire vider mes bourses. Il doit bien y avoir 3 kg de pression dans chacune! J’avoue que les revues dans le tiroir, c’est pas des plus excitants. Il m’en faut plus, alors j’allume la TV. Je vois alors un film avec Zara White. oui vous avez bien lu, Zara White. Si vous vous rappelez bien c’est une ancienne actrice qui avait commencé sa carrière en 1989 et arrêté en 2001.BanquetteMais le film en question est plutôt dans le début de sa carrière, au vu de la toison d’or qu’ont les actrices et les perruques sous les bras!

Je m’installe sur la banquette que j’ai au préalable couverte de papier jetable. A ma droite, je dépose le réceptacle de ma semence. J’essaie de monter le son de la TV. Mais non, pas de son. Il me faut donc beaucoup d’imagination pour faire monter le mat. Mais j’y arrive tant bien que mal.

fierMalheureusement, je n’ai pas le droit à une aide de quiconque. Pourtant, la réceptionniste et la biologiste auraient été les bienvenues! Je m’astique pendant au moins 45 minutes. Le côté glauque ne m’aide pas du tout. J’y arrive finalement. Au vue de la quantité, j’ai éviter le pire. Si j’avais attendu plus longtemps, j’aurai pu provoquer une explosion à n’importe quel moment et vous auriez vu dans les journaux qu’un attentat au sperme aurait été commis dans Paris. Donc le flacon, rempli, je me nettoie (hygiène quand tu nous tiens) et me rhabille, en laissant sur la commode les preuves de mon passage et des milliards de petit L.

Voici la comparaison avant et après.

avantAprèsAu final 7 mL de semence… Avis aux amatrices! je distribue gratuitement!

Share Button

Qu'en pensez vous?

0 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à la question * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pseudo « libertins » à éviter!

@Dedi_Ass… l’exhib à bout de fesses…