in ,

Petit Lexique

Pour beaucoup d’entre vous, vous connaissez tous les termes issus du libertinage mais pour certains, une mise à niveau peut être nécessaire. Ce n’est pas le petit Robert mais la grosse Berta! Je complèterai ce lexique au fur et à mesure que certains termes me viendront à l’esprit!

  • Libertin: A l’origine ce terme signifiait libre de penser. Rien à voir avec la définition actuelle! Pour votre culture, cela se rapprochait au XVIIe siècle de la philosophie et de la métaphysique. Le terme actuel serait plutôt Libertin de moeurs, ce qui signifie avoir une sexualité libérée. Attention, être libertin signifie aussi qu’il faut mettre de côté tout sentiment et ne penser qu’au plaisir sexuel.
  • Exhibitionnisme: C’est la pratique de se montrer nu ou en action devant des voyeurs. Attention, si vous pratiquez l’exhib en plein air, vous êtes soumis à la loi sur l’exhibition public! Alors ne vous faîtes pas choper! Il y a plein de lieux.
  • Côte à cotisme: C’est généralement l’étape qui permet de commencer en douceur le libertinage entre couple. En fait c’est un peu comme faire touche pipi. On fait l’amour à son partenaire à coté d’un couple qui fait de même. Un peu comme si on faisait l’amour à son ou sa partenaire devant un film porno mais en 3D ultra réaliste avec l’interactivité du net!
  • Mélangisme: Là, cela devient un peu plus intérressant. Grosso modo tout est possible, échange d’embrassades entre couples, fellations et cunnilingus autorisés! Sauf que la pénétration hors couple est interdite. Cela peut etre frustrant. Mais beaucoup de couples ont peur de la pénétration hors couple. Pour plusieurs raisons: 1) la peur d’une piètre performance 2)Comme disait Rocard, Sucer n’est pas tromper.

  • Echangisme: Fini les jeux de touche pipi et suce pipi. Maintenant on échange les partenaires. Pénétrations, embrassades, préliminaires. Tout est permis!
  • 2+2: Certains me diront égale 4! je répondrais, oui mais le CP c’est fini depuis longtemps! En fait cette pratique c’est une continuité de l’échangisme entre couples. Le but est tout comme l’échangisme mais en pièces séparées. Mr A va avec Mme B dans une pièce et Mr B avec Mme A dans une autre. Cela se fait généralement dans deux pièces mitoyennes, en laissant les portes ouvertes afin d’écouter son partenaire officiel s’ébattre à côté.
  • Triolisme: Le triolisme vous l’aurez compris, c’est s’amuser à 3. Plusieurs combinaisons sont possibles: HHH, FFF, HHF, HFF. Bien sûr dans cette pratique, il peut y avoir du mélangisme mais cela est généralement plus rare. Généralement c’est de l’échangisme pur.
  • Candaulisme: Une fois qu’on a passé les premiers caps, on peut alors ajouter des petits jeux dont celui la. Cela consiste en du cocufiage. En fait on offre son ou sa partenaire à quelqu’un. On peut être présent et voyeur ou absent. Le but est de créer une frustration et une excitation chez le partenaire. Nous par exemple nous aimons cette pratique. Par exemple, il m’arrive d’aller voir ailleurs tout en disant à B que je vais m’amuser. C’est très marrant quand elle est encore à son travail et que je lui envoie une photo de moi en train de me faire sucer…
  • Gangbang: On rentre dans du plus hard. Généralement c’est quand une femme est très gourmande! Il lui faut alors plusieurs hommes. Cela peut aller de 2 jusqu’à 919 (oui c’est le record du monde réalisé en 2004 par Lisa Sparxxx – voir la vidéo)
  • Squirting: C’est ce qu’on appelle en bon français l’éjaculation féminine. Rares sont les femmes qui peuvent éjaculer. On les appelle des femmes fontaines également. La nature de l’éjaculât est encore indéterminé. Selon certaines études c’est en grande partie de l’urine mélangée à des sécrétions vaginales. Pour d’autres études, cela serait une sorte de sperme sans spermatozoïdes! Quoi qu’un en soit, cela correspond à un orgasme féminin!
  • Club échangiste: C’est comme une boîte de nuit! sauf qu’on y vient pas pour danser, enfin pas uniquement mais pour les plaisirs intimes!
  • Cum Swapping: Ca on adore! mais qu’est ce donc? C’est l’échange de sperme entre femmes après une éjaculation buccale. J’adore quand B récupère mon sperme après que j’ai éjaculé dans la bouche de C. Surtout quand elles s’embrassent devant mes yeux avec une partie de moi entre leurs langues qui finit dans leur gosier!
  • Bukkake: Ce terme vient du japonais ぶっかけ qui signifie éclaboussure. Cette pratique s’apparente au gangbang. Le bukkake réel est en fait plusieurs hommes qui se masturbent et éjaculent sur la femme, généralement sur le visage sans aucun contact physique. Cependant lors de pas mal de gangbangs, le final peut se finir en bukkake si la dame est adepte des jeux de sperme. Les semences peuvent être soit sur le visages ou le corps mais aussi dans la bouche. bukkake

 

  • BDSM: Le BDSM est inspiré de la littérature comme Justine ou les malheurs de la vertu du marquis de Sade. En effet BDSM signifie Bondage Discipline Domination Soumission, Sadomasochisme. Attention le terme peut faire peur. On retrouve tout l’esprit du BDSM dans Histories D’O. Le BDSM  rassemble toutes les pratiques de domination soumission. Cela peut aller du soft à l’extrême! Cette pratique est un état d’être. Etre soumis ce n’est pas un jeu mais un art de vivre, tout comme la domination. C’est un trip très cérébral, très codifié. Il y a quelques années, c’était réservé à un groupe très fermé. Mais tout comme le libertinage, l’internet et l’anonymat du net a démocratiser cette pratique. Contrairement à ce que vous pouvez penser ce n’est pas que Madame la soumise qui obéit au doigt et à l’oeil et suce selon les désirs de messieurs! Etre dominateur ce n’est pas être dominant. Par exemple moi je suis dominant mais pas dominateur (enfin par jeu je le suis de temps en temps). En règle général, un contrat est établi entre le dominant et le soumis. Il permet d’établir une limite dans les pratiques. Bien sûr, si l’une des 2 parties sort du cadre du contrat, il est automatiquement rompu! Le vouvoiement est de rigueur. La politesse aussi. Attention, un manquement entraîne forcément une punition cérébrale ou physique! A l’extrême on retrouve le fétishisme. C’est la recherche de plaisir dans la douleur ou la maltraitance. Cela s’accompagne d’humiliations.
  • Bondage: c’est une pratique qui est apparentée au BDSM qui consiste à attacher son partenaire. En fait c’est plus de l’entravement soit à l’aide de cordages, soit avec d’autres accessoires comme des carcans ou autres. Une des plus belles pratiques est le shibari. C’est de l’encordage avec une corde de 7 à 8 mètres sans faire de noeud. Le terme shibari est d’origine japonaise et est issu en parti d’un art martial le kinbaku. Regardez ce lien pour voir l’art du shibari. Oui c’est un art à part entière. Le bondage peut aussi s’accompagner de suspension! Attention ne vous lancez pas dans le shibari sans avoir un minimum de formation!

shibari

 

  • Urologie et scatologie: Bien que nous n’adhérons pas à ces pratiques, elles existent. On retourne en enfance et on joue à qui fait pipi et caca sur l’autre. C’est une pratique risquée car il y a un risque de contaminations par des bactéries fécales.
  • Creampie: Littéralement tarte à la crême. C’est éjaculer dans le vagin ou l’anus d’une femme. C’est ce que nous faisons tous avec nos partenaires dans la vie. MAIS A PROSCRIRE dans le libertinage! Tout d’abord, les risques de transmission de maladies sont au maximum. Ensuite, les risque d’avoir un enfant avec la tête d’un libertin rencontré furtivement n’est pas nul. Mais cette pratique existe et nous n’y adhérons pas.
  • Fist: C’est transformer le vagin ou l’anus d’un partenaire en gants pour votre main! Attention, tout le monde ne le pratique pas. Il faut que la partenaire soit suffisamment dilatée. A pratiquer toujours avec des gants et les ongles coupés à raz. En effet, la main, même si elle est lavée, possède une flore bactérienne qui lui est propre. Le fait de l’introduire dans un milieu où elle ne doit pas être peut entraîner des infections.
  • Ponygirl: C’est un pratique bizarre. Mais on respecte! Pourquoi je le mets ici? parce qu’il y a quelques années, une soumise a contacté B. Elle est adepte de cette pratique. Elle adore se déguiser en cheval et a son propre matériel dont une charrette  Elle insistait beaucoup pour que B serve de cavalière. Il y a toute sorte d’accessoires possibles: mord, œillères  et même faux sabots avec fers! Dans compter les crinières! Ca doit être fun de faire un tiercé de ponygirls! La gagnante aura le droit à un gangbang avec des mecs montés comme des chevaux!Ponygirl
Share Button

Qu'en pensez vous?

0 points
Upvote Downvote

2 Commentaires

Leave a Reply
  1. Bonjour, je suis Jimmy un blogueur sans peur et sans reproche, du moins jusqu’à présent. J’ai bien lu les commentaires de votre lexique, très explicite et intéressant. C’est rare et ça méritait d’être dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à la question * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Club 46

Fantasme de la cliente